EN 14065:2016

Textiles - Textiles traités en blanchisserie - Système de maîtrise de la biocontamination

Contexte

L’obtention de la propreté sensorielle des textiles traités est importante pour les industriels de la blanchisserie et leurs clients. Il convient que les textiles traités soient visiblement propres, exempts de taches et bien séchés ou repassés, qu’ils soient agréables au toucher, qu’ils sentent bon ou tout au moins qu’ils ne dégagent pas d’odeurs désagréables, etc. De plus, la maîtrise de la biocontamination est importante dans de nombreux secteurs, par exemple dans les établissements de santé, dans l’industrie agro-alimentaire, dans le secteur pharmaceutique et dans celui des dispositifs médicaux. Toutefois, la biocontamination des textiles traités n’est pas facile à vérifier en blanchisserie alors qu’elle peut avoir des effets significatifs sur les individus, les produits, les matériaux et les environnements. Lorsque les blanchisseries proposent des services textiles dans de tels cas, il convient que les textiles traités soient adaptés à l’usage prévu.

Objectif

L’objectif de la norme EN 14065 :2016 est de fournir un système de management pouvant garantir de façon efficace et continue que les textiles traités présentent une qualité microbiologique adaptée à l’usage prévu. Quelles que soient les différences entre les blanchisseries, les processus ou les produits, tous les textiles envoyés en blanchisserie pour être traités sont potentiellement contaminés. L’objectif du cycle de blanchisserie est d’atteindre la qualité microbiologique appropriée et de la maintenir jusqu’au moment de remise au client.

Groupes-cibles

Blanchisseries industrielles

Validité

3 ans - à des fins de développement continu, un audit de suivi est réalisé tous les ans, et un audit de recertification est effectué tous les 3 ans.

Reconnaissance

Le certificat EN 14065, délivré par la SQS, est reconnu dans le monde entier.

Possibilités de combinaison

Le standard peut parfaitement se combiner avec ISO 9001 (management de la qualité), ISO 14001 (management environnemental) et ISO 13485 (management de la qualité pour les fabricants de dispositifs médicaux).

Silvio Genovese